INFOS LOCALES DU 17 NOVEMBRE 2020 Azur FM, la radio du Centre Alsace

183 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- “La situation est sous contrôle”. C’est par ces mots pleins d’espoir que la maire de Strasbourg a ouvert la réunion du conseil municipal, hier après-midi. Jeanne Barseghian a expliqué que dans l’Eurométropole, la situation sanitaire était en train de s’améliorer lentement. Le taux d’incidence est désormais de 443 cas pour 100.000 habitants contre plus de 700 cas il y a encore quelques semaines.

Hier soir, dans son bilan quotidien, Santé Publique France déplorait encore 9 décès dans le Bas-Rhin et 4 dans le Haut-Rhin. 772 malades, dont 65 nouveaux, sont toujours pris en charge dans les hôpitaux alsaciens. Parmi eux, 117 sont en réanimation.

Selon les statistiques de Santé Publique France, la circulation du virus s’est accélérée depuis un mois, surtout dans le département du Bas-Rhin. Et si l’on a beaucoup dit que les séniors étaient particulièrement à risque, c’est chez les moins de 40 ans que la reprise de l’épidémie s’est montrée la plus virulente. Malgré tout, c’est chez les plus de 65 ans que l’on enregistre la plus forte mortalité depuis le début de la pandémie.

Les producteurs de choucroute fortement impactés par la crise sanitaire. La fermeture des restaurants, la diminution du marché de la restauration collective ou encore l’absence de festivités, ont fait chuter les ventes de moitié. Les professionnels sont inquiets et alertent sur les difficultés actuelles de la filière fruitière et légumière alsacienne et tout particulièrement de la choucroute d’Alsace et par conséquent du chou à choucroute. Les choucroutiers, eux, ont leurs cuves pleines, tandis que la récolte doit encore durer 3 ou 4 semaines si le temps se maintient. La filière craint de devoir détruire 5.000 tonnes de choux et lance un appel à la consommation citoyenne de choucroute d’Alsace IGP.

Après Sélestat et d’autres communes alsaciennes, la Val d’argent aura aussi prochainement son site marchand de Noël. Une adaptation nécessaire pour Nicole Barabel, présidente de l’acaps, l’association des commerçants artisans prestataires de service, alors que les fêtes arrivent à grand pas. En attendant la création de ce site internet, les professionnels de la vallée se sont également mis à la livraison et au click and collect.

Prudence à Guebwiller. Deux faux agents municipaux ont été signalés hier. Ils se sont présentés au domicile de plusieurs habitants en se faisant passer pour des agents municipaux. Ils prétextaient assurer la distribution de masques. Une personne âgée a été volée. Les habitants sont invités à signaler ces faux agents municipaux auprès de la gendarmerie de Guebwiller. De son côté, la mairie assure qu’aucune opération de distribution de masques n’est en cours.

Enfin, le grand sapin de Guebwiller a été coupé hier dans la forêt de la promenade Paul Déroulède. Il mesure plus de 15 mètres et pèse 2 tonnes. Sitôt coupé, il a été acheminé jusqu’à la place de l’hôtel de ville où il a été installé pour la période des fêtes de fin d’année.