INFOS LOCALES DU 21 JANVIER 2021 Azur FM, 1ère radio associative d'Alsace et de France

461 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- Le cafouillage du démarrage de la vaccination en France. L’Alsace n’est pas épargnée. Si dans le Haut-Rhin, un 4ème centre ouvre aujourd’hui à Altkirch, les 8 centres du Bas-Rhin seront fermés en début de semaine prochaine. La décision a été prise par l’Agence régionale de santé face au manque de doses de vaccins. A Molsheim, la ville et la communauté de communes étaient dans les starting-blocks pour ouvrir un centre de vaccination au plus tôt. Installé à l’Hôtel de la Monnaie il aurait été ouvert en priorité aux plus de 75 ans, ce qui représente 3.400 personnes sur le territoire. 70 médecins et autant d’infirmiers sont prêts à intervenir, ainsi que 60 bénévoles pour la logistique. Mais comme ailleurs, les doses de vaccins n’ont pas été livrées.

Hier 14 nouveaux décès liés à la Covid-19 ont été constatés en Alsace. 12 dans le Bas-Rhin et 2 dans le Haut-Rhin. 1.113 malades sont pris en charge dans les hôpitaux alsaciens dont 118 en réanimation, selon Santé Publique France.

Manifestation des étudiants, hier, à Strasbourg, contre les mesures du gouvernement. 200 étudiants étaient réunis place de la République, pour réclamer la reprise des cours en présentiel et appeler à la démission de la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal.

Les aveux de Jean-Marc Reiser, mardi, devant la juge d’instruction en charge de l’enquête sur la mort de Sophie Le Tan, ont fait ressurgir une autre affaire dans laquelle il était soupçonné. En 1987, à Strasbourg, Françoise Hohmann était commerciale et faisait du porte à porte pour vendre des aspirateurs. Elle disparaît à Hautepierre le 8 septembre. Jean-Marc Reiser était alors la dernière personne qu’elle devait voir. Il sera mis en examen pour homicide volontaire puis acquitté en 2001 faute de preuve. En février dernier, le parquet strasbourgeois a rouvert le dossier. L’instruction est toujours en cours et certains éléments sont encore nécessaires pour boucler cette affaire. Suite aux aveux de Reiser, mardi, la famille Hohmann espère à présent, s’il est coupable de la disparition de Françoise Hohmann, qu’il avoue également.

Finalement, la frontière allemande restera ouverte. Après une longue discussion entre la chancelière Angela Merkel et les ministres présidents des différents Lander, le prolongement du confinement a été acté chez nos voisins d’outre-Rhin. Seuls les commerces essentiels restent ouverts. Pas de contrôle aux frontière, en revanche, seul un motif valable permet aux alsaciens de se rendre en Allemagne, et les courses n’en font pas partie. Les travailleurs frontaliers, ou personnes se rendant en Allemagne pour une bonne raison, restent autorisées à en profiter pour faire des emplettes.

Le col du Bonhomme rouvert aux poids-lourds. Depuis hier, les véhicules de plus de 3,5 tonnes peuvent à nouveau s’aventurer sur la route du col. Les cols de Ste Marie et de la Schlucht restent quant à eux fermés aux camions.

La France recrute ses pompiers volontaires. Le ministère de l’intérieur lance une nouvelle campagne nationale de recrutement qui s’appuie sur la valorisation des talents de chacun : dans la vie quotidienne, au travail, à l’université ou dans nos loisirs, nous avons tous des talents, des qualités et des compétences utiles pour porter secours. Les candidats et candidates doivent avoir entre 25 et 40 ans. Le rôle des sapeurs-pompiers volontaires est essentiel. A titre d’exemple, dans le département du Haut-Rhin, sur les 5.340 pompiers, seuls 51 sont professionnels. Les 5.289 autres sont volontaires. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du ministère de l’Intérieur.