INFOS LOCALES DU 21 OCTOBRE 2020 Azur FM, la radio du Centre Alsace

388 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- Aggravation de la situation sanitaire en Alsace. Selon le dernier bilan de la Préfecture du Bas-Rhin, le taux d’incidence s’élève désormais à 179 cas pour 100 000 habitants et 226 pour 100 000 dans l’eurométropole de Strasbourg. Chez les personnes âgées, jusque-là épargnées par la seconde vague, ce taux augmente également rapidement pour atteindre 92 cas pour 100 000 habitants. Ces taux n’ont en revanche pas de conséquence immédiate sur les hospitalisations. L’impact devrait être ressenti en fin de semaine prochaine.

Hier, 140 malades de la Covid-19 étaient pris en charge dans les hôpitaux alsaciens, c’est 37 de plus que la veille. 17 malades sont en réanimation et un nouveau décès est à déplorer dans le Bas-Rhin, selon Santé Publique France.

Si la fermeture des bars et restaurants ou même l’instauration d’un couvre-feu ne semblent pas d’actualité, la préfète Josiane Chevalier interdit les buvettes lors des manifestations sportives et associatives afin d’éviter au public de retirer les masques. Il se pourrait également que les douches collectives soient fermées lors des rencontres sportives. D’autre part, le masque sera obligatoire dans et autour des cimetières le 1er novembre prochain.

Hier, dans un communiqué, le nouveau préfet du Haut-Rhin rappelle les mesures sanitaires en vigueur dans le département. Louis Laugier n’écarte pas la possibilité de durcir les restrictions en cours et rappelle que chacun est acteur de la lutte contre la propagation du virus.

Au déconfinement, des pistes cyclables temporaires ont fleuri un peu partout en France pour permettre aux personnes de se mettre plus facilement au vélo. A Colmar également, de nouveaux axes ont été créés sur le boulevard du champ de mars et boulevard saint-pierre. Mais leur disposition n’est pas optimale. Si bien qu’il a été décidé de les rendre permanentes mais d’une autre manière. C’est ce que nous explique Frédéric Hilbert, adjoint à la ville de Colmar en charge de la mobilité douce et urbaine et des déplacements à vélo. Et si la ville peut maintenant rénover certaines pistes, c’est parce qu’une convention va être signée avec le département, responsable normalement des routes départementales. La commune doit aussi se pencher plus sérieusement sur les quartiers périphériques, bien moins pourvus en infrastructures cyclables.

Une nouvelle Présidente pour Sélestat Haut-Koenigsbourg Tourisme. La conseillère municipale de Sélestat et vice-présidente de la Communauté de communes en charge du tourisme, Clothilde SZUPTAR, a été nommée il y a une quinzaine de jours. Pour elle, il faut trouver de nouveaux touristes et se réinventer. Des propos recueillis par Franck JEHL. Retrouvez l’intégralité de l’entretien sur azur-fm.com dans la rubrique podcast

Enfin, les festivités du 30ème anniversaire des Machores, sont menacées, elles aussi, par le virus. L’association a déjà dû annuler l’après-midi de la Volksmusik, prévue fin octobre. Même sort pour l’élection de la reine de Sélestat, fin janvier. Quant au carnaval de la mi-février, il est menacé par l’interdiction des bals en lieux confinés. Même la cavalcade pourrait être annulée, précise le président des Machores, Christophe Durry.