INFOS LOCALES DU 24 MARS 2020

252 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités :

- Deux médecins alsaciens sont décédés du coronavirus récemment. Il s’agit de Jean-Marie Boeglé, mort dimanche à Dijon à l’âge de 66 ans. Le second, Mahen Ramloll, est décédé avant-hier à Colmar. Avant son hospitalisation il avait effectué trois semaines de remplacements à lautenbach et dans le secteur de Fessenheim où il a dû hospitaliser des patients atteints par le Covid-19. Au total, quatre médecins sont morts en France du Virus, dont trois dans le Grand Est.

- A Sélestat, Manuel Klein, le directeur du Centre hospitalier évoque la saturation de l’hôpital. La nécessité de trouver rapidement des lits supplémentaires pour accueillir les malades atteints du Covid-19, à un moment où l’épidémie ne cesse de progresser, et il revient sur la nécessité de respecter, voire de renforcer un peu plus le confinement pour inverser la tendance ! Nous l'écoutons. Des propos recueillis par Franck, Jehl. Retrouvez l’entretien dans son intégralité sur notre site dans la rubrique actualité régionale : http://azur-fm.com/news/manuel-klein-directeur-du-groupe-hospitalier-selestat-obernai-ghso-il-faut-explorer-toutes-les-pistes-possibles-109 Vous pouvez encore soutenir le centre Hospitalier, en vous adressant directement au secrétariat de direction de Hôpital au 03 88 57 56 88. Mais attention, pour leur apporter à manger, afin de préserver la santé des soignants, les denrées périssables ne seront plus acceptées. Seuls les aliments emballés industriellement sont à privilégier.

- A Obernai, la prochaine collecte de sang est prévue dans la salle des fêtes ce vendredi. Et trois autres le seront également d’ici le 31 mars. Vous pouvez toujours vous y rendre, rien ne presse ! Sandra Frémont. Nous l'écoutons. Pour aller donner votre sang, il suffit donc de remplir votre attestation de déplacement dérogatoire pour indiquer que vous portez assistance aux personnes vulnérables.

- On reste à Obernai, où le maire Bernard Fisher a pris hier un arrêté de couvre-feu pour sa commune. Depuis hier, il est interdit de se déplacer de 22 heures à 5 heures le lendemain. Objectif : que le confinement soit mieux respecté et donner plus de latitude aux services de sécurité pour intervenir.

- Enfin, cette épidémie, et le confinement qui en découle, ont quand même quelques avantages. La pollution pour commencer, est fortement réduite et du coup, la qualité de l’air s’est largement améliorée.

- La pollution sonore, elle aussi, a diminué. Pour ne pas dire disparu. On entend donc de nouveau bon nombre d’oiseaux en ville. D’ailleurs la LPO vous propose de participer à son grand comptage national des oiseaux de jardin pendant le confinement. Ou comment joindre l’utile, à l’agréable.

- Ensuite, l’essence est moins chère en ce moment ! Les marchés se sont effondrés avec la crise donc le pétrole a lui aussi chuté. Seul problème, période de confinement oblige, à part pour faire des réserves ou si vous devez encore beaucoup rouler pour le travail, ça ne servira à rien. Et enfin, diminution aussi de la délinquance et des accidents de la route. Attention toutefois à l’augmentation des arnaques sur internet. Les escrocs eux aussi, s’adaptent et ces temps de crise…