INFOS LOCALES DU 11 JUILLET 2024 Azur FM, 1ère radio associative d'Alsace

292 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

  • Le premier adjoint à la maire de Strasbourg victime de courrier raciste. Après les nombreuses agressions durant la campagne des élections législatives, la vague d'expression de haine ne semble pas s'arrêter. Régulièrement visé par des courriers à caractère racistes, Syamak Agha Babaei a cette fois-ci décidé de porter plainte. Pour l'élu, un climat de « clash permanent » s'est installé en France, en cause, la banalisation des positions d'extrême droite, avec l'aide de certains médias. Le premier adjoint rappelle que malgré des désaccords politiques, il est possible de rester dans la civilité. 
  • Plus que 24h avant le lancement du 30ème anniversaire du festival Décibulles à Neuve-Église dans la vallée de Villé. A l'occasion de cet anniversaire, l'organisation a prévu une programmation éclectique. Les fans de rap pourront retrouver sur scène Gazo, Josman, ou encore Luther, tandis que Matmatah séduira les amateurs de rock. Mass Hysteria ravira les adeptes de métal, et Archive et Morcheeba charmeront les passionnés de trip-hop. En plus des performances sur la scène principale, des spectacles de rue ainsi que des concerts seront proposés au Kiosque. Jean-Paul Humbert, fondateur de l'association Décibulles développe la programmation 2024. Vous pouvez retrouver l'intégralité de la programmation ainsi que les dernières places sur le site décibulles.com
  • A Sélestat, le célèbre bal des pompiers se déroulera au parc des remparts ce samedi à partir de 18h. Au programme, animations pour petits et grands. Les festivités continueront avec DJ Chris qui prendra la relève pour laisser place à une ambiance plus festive avant de clôturer la soirée avec un feu d'artifice. Julien Wagner membre du comité de l'association de cet événement explique le déroulement de cet manifestation. Ce dimanche, au lendemain du bal, c'est une ambiance plus solannelle qui s'installera. La traditionnelle cérémonie sera organisée à 11h sur la place de la République, au niveau du monument aux morts. Cette dernière sera suivie comme à l'accoutumé par le défilé. 
  • Dans l'affaire de la mort de Naomi Musenga, l'opératrice du Samu est officiellement condamnée. Jugée la semaine dernière pour non assistance à personne en danger, l'opératrice aujourd'hui âgée de 60 ans a annoncé ne pas faire appel de la décision de justice. Cette dernière est donc condamnée à un an de prison avec sursis. L'affaire ne s'arrête pour autant pas là, elle reprendra à la rentrée prochaine avec une procédure à l'encontre des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg afin d'envisager l'indemnisation du préjudice des proches de la jeunes filles décédée en 2017.