Ouverture de la plateforme Parcoursup pour l'orientation des lycéens


21 janvier 2021

Depuis le 20 janvier et jusqu’au 11 mars, les lycéens et les étudiants qui souhaitent s’inscrire en première année de l’enseignement supérieur (donc pour des BTS, BUT, Licence…) doivent constituer un dossier et formuler des vœux sur Parcoursup. Parcoursup est la plateforme nationale de préinscription en première année de l’enseignement supérieur en France avec plus de 17 000 formations proposées, dont plus de 4 000 formations en apprentissage.

Monsieur Philippe JALOUX, vous êtes le directeur du CIO de Sélestat. Quelle démarche doit effectuer un jeune ? Quels sont les pièges à éviter ?

Dans un premier temps, la démarche qui me paraît essentielle, c'est celle de bien se renseigner, de s'informer, d'échanger avec des partenaires que le jeune aura autour de lui : ses parents, ses amis, son professeur principal  ou des personnes qui interviennent autour de la question de l'orientation en établissement comme les psychologues du CIO. Après, il faut s'atteler à rentrer dans la procédure d'inscription Parcoursup, qui n’est pas très compliquée mais dans laquelle le lycéen va devoir venir injecter des vœux qui auront dû être un minimum réfléchi au préalable. La procédure en elle-même n’a pas beaucoup évolué depuis l'année dernière. Maintenant, c'est vrai qu’il y’a quelques pièges à éviter. Je pense que les pièges sont facilement évitables si on les connaît, notamment le calendrier avec des dates qui sont figées et qui ne donnent que peu de souplesse aux personnes. L'ouverture a eu lieu le 20 janvier et la fermeture sera le 11 mars. Il est sûr que si les élèves ont pris un temps au préalable quand ils ont démarré le parcours au lycée pour se renseigner, cela leur donne plus de confort. Avis aux élèves qui sont actuellement en seconde ou en première,  il est peut-être déjà le moment de commencer à réfléchir à leur orientation postbac. Chaque élève doit à mon avis aussi tenir compte de sa responsabilité dans cette affaire, prendre conseil autour de lui. C’est bien lui qui doit être l'acteur de son projet, tout en sachant que si jamais il se retrouvait dans une situation compliquée ou délicate par rapport aux choix qu'on lui demande de faire, il y a plusieurs possibilités de prendre contact pour une assistance, soit par son compte Parcoursup, soit par le numéro vert 08.00.40.00.70. Autre petit conseil que nous avons l'habitude de donner, c’est de fonctionner peut-être plutôt sur ordinateur que sur portable parce que nous avons une meilleure lisibilité des informations et de la manière dont on peut répondre. Cela nécessite une certaine expertise des outils numériques mais je pense que les jeunes aujourd'hui sont assez à l'aise pour la plupart avec cela. Nous avions aussi l'habitude de conseiller d'être attentif et d’élargir son choix avec des formations sélectives ou d’autres qui ne le sont pas. Il faut que l’élève compose bien son bouquet de 10 vœux par différents types de formation, tout en se donnant aussi de l'ambition c'est-à-dire ne pas se limiter dans ses vœux mais aussi envisager des options qui peuvent sembler un petit peu ambitieux dans lesquelles les élèves ont toutes leurs chances de réussir. Dans le dossier Parcoursup, il y a aussi une partie qui s'appelle le projet de formation motivé. Nous avons aussi beaucoup d'intérêt à voir comment le jeune ou l'élève présente sa motivation, c'est une des raisons pour lesquelles au CIO de Sélestat nous allons proposer d'accompagner les lycéens pour cette partie du dossier, la rédaction du projet formation motivé avec des ateliers qui auront lieu la première semaine des vacances de février (du 22 au 26) et de manière ponctuelle les mercredis suivants jusqu'à la fin du mois de mars.