Canton de Sélestat : le binôme Catherine Greigert et Charles Sitzenstuhl, 1er à se lancer !


11 avril 2021

ELECTIONS DEPARTEMENTALES - BINOME GRIEGERT SITZENSTUHL.jpg (4.72 MB)De gauche à droite : Olivier MORIS, Anne-Marie NEEFF, Charles SITZENSTUHL et Frédéric BIERRY - © Crédit photo : Solène MARTIN (AZUR FM)

Élections départementales sur le canton de Sélestat, le binôme Catherine GREIGERT et Charles SITENSTUHL, de sensibilité divers droite, étaient les premiers a officialiser leur candidature, vendredi 9 avril dernier. Une annonce qui intervient quelques jours seulement après le communiqué de Marcel BAUER, actuel conseiller sortant, binôme de Catherine GREIGERT, déclarant qu'il ne serait plus candidat. Le lancement de campagne, s'est effectué en présence de Frédéric BIERRY, actuel président de la Collectivité Européenne d'Alsace. Il défend le travail accompli par Catherine GREIGERT, qui est empêchée pour raison de santé.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON SELESTAT FREDERIC BIERRY AVRIL 2021.jpg (3.80 MB)Frédéric BIERRY (Président de la Collectivité Européenne d'Alsace), présent lors du lancement de la campagne © Crédit photo : Solène MARTIN (AZUR FM)

Frédéric BIERRY (Président de la Collectivité Européenne d'Alsace) - Catherine à fait un gros travail, ces 6 dernières années, avec Marcel BAUER, qui étaient tous les 2, les conseillers départementaux et aujourd'hui d'Alsace, du territoire de Sélestat. Aujourd'hui Catherine est empêchée pour des problèmes de santé provisoires. Elle est en traitement, donc elle ne pouvait pas être présente pour le lancement de la campagne. Il me semblait important, de montrer mon soutien parce qu'elle a fait un boulot énorme sur ce territoire. C'est plus de 45 millions (d'euros) que le Département à l'époque du Bas-Rhin a investi sur beaucoup de projets. Beaucoup de projets qu'elle a porté (projets de routes, de collèges, culturels, de mobilité avec le contournement de Châtenois) et donc, pour moi, c'est légitime qu'elle puisse continuer à être candidate pour être Conseillère d'Alsace demain, avec Charles SITZENSTUHL, qui formera avec lui son binôme plus les 2 autres suppléants. Il y a un vrai travail collectif, un vrai travail d'équipe qui s'est construit. Fort de cette expérience que Catherine a acquise à la fois en tant que Adjointe au Maire à Marckolsheim et en tant que conseillère d'Alsace sortante, je pense que ça a du sens qu'elle puisse poursuivre ce travail là, avec Charles SITZENSTUHL, qui apporte lui une autre expertise, une autre expérience, sa jeunesse aussi. Il y a une superbe équipe là qui s'est constituée. Qui est une équipe qui a l'Alsace, cheville au coeur et au corps et ça me semblait normal au regard du travail effectué et de l'ambition qui veulent porter pour leur territoire, d'être à leurs côtés.

Charles SITZENSTUHL se définit lui comme un passionné de politique, une passion et une expérience qu'il souhaite mettre au profit de son canton.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES AVRIL 2021 CHARLES SITZENSTUHL 2.jpg (3.99 MB)Charles SITZENSTUHL - © Crédit photo : Solène MARTIN (AZUR FM)

Charles SITZENSTUHL - Je ressens le besoin, maintenant, de m'engager localement sur mon territoire. Ça fait un an que je suis devenu Adjoint au Maire dans ma commune à Sélestat et ce mandat me plaît beaucoup. 2021 est l'année des élections départementales. L'élection à la Collectivité Européenne d'Alsace, c'est un mandat local, en prise sur le canton (Sélestat, Marckolsheim, 29 communes, 55 000 habitants) et ça me motive énormément et je souhaite m'engager maintenant sur le terrain, directement auprès de mes concitoyens.

Pour lui, avec cette nouvelle Collectivité Européenne d'Alsace, fusion du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la position du canton de Sélestat est idéale

Charles SITZENSTUHL - C'est vraiment une chance pour notre canton. Dans le département du Bas-Rhin, le secteur de Sélestat-Marckolsheim se trouvait tout au sud. Avec la fusion des 2 départements et la création de la Collectivité Européenne d'Alsace, Sélestat-Marckolsheim est pile au milieu. C'est un atout consédrable, mais cet atout doit être transformé. Il va falloir que le binôme de conseillers d'Alsace qui soit élu porte le territoire, puisse peser auprès du futur exécutif, défendre la place du Centre-Alsace entre Mulhouse d'une part et Strasbourg de l'autre. Et c'est pour ça que, avec Catherine GREIGERT, nous avons souhaité partir ensemble. Nous sommes des élus enracinés, expérimentés, motivés.

Enfin, il dévoile les premiers axes de campagne.

Charles SITZENSTUHL - Tout au long de la campagne, nous allons rentrer dans le détail de nos propositions et puis dans quelques semaines, présenter la totalité du programme. Les axes que l'on peut donner, d'ores et déjà, ça sera l'économie de proximité sur laquelle nous voulons travailler, l'environnement, les transports, les mobilités, le soutien au monde associatif, le soutien aux sapeurs pompiers et puis également la question très importante des personnes âgées et de la dépendance.

Une équipe de 4 élus locaux, 2 titulaires ! Catherine GREIGERT, la seule conseillère sortante à 57 ans, elle est chargée d'affaires, Adjoint au Maire de Marckolsheim et Vice-Présidente de la Communauté de Communes du Ried de Marckolsheim. Charles SITZENSTUHL, 32 ans, est Adjoint au Maire de Sélestat et Conseiller Régional. Il précise d'ailleurs qu'il ne briguera pas de nouveau mandat à la Région Grand Est, pour se consacrer à plein à la Ville et à son Canton. Il est aussi conseiller du Ministre de l'Économie, Bruno LE MAIRE. 2 suppléants également : Anne-Marie NEEFF, 54 ans. Elle est agricultrice et Maire de Saasenheim. Elle veut défendre la ruralité

ELECTIONS DEPARTEMENTALES AVRIL 2021 ANNE MARIE NEEFF 2.jpg (4.85 MB)Anne-Marie NEEFF - © Crédit photo : Solène MARTIN (AZUR FM)

Anne-Marie NEEFF - Défendre la ruralité, les problèmes de dépendance des personnes âgées dans nos petites communes. Maire d'une petite commune donc, avec Catherine, Charles et Olivier, nous allons défendre tous ces sujets.

Et Olivier MORIS, 49 ans, ingénieur en eau et assainissement et Adjoint au maire de Orschwiller. Pour lui, c'est une équipe parfaitement équilibrée.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES SELESTAT AVRIL 2021 OLIVIER MORIS.jpg (4.71 MB)Olivier MORIS - © Crédit photo : Solène MARTIN (AZUR FM)

Olivier MORIS - Ce qui m'a motivé, c'est d'être dans un quatuor équilibré. Je dirais même très équilibré , entre le ried, le piémont, les petites communes, les communes un peu plus grosses. On représente vraiment la totalité du canton et ça, c'est une vraie motivation.

Frédéric BIERRY, le Président de la Collectivité Européenne d'Alsace, tient à souligner que les alsaciens sont amenés, les 13 et 20 juin prochain, à élire des élus de proximité à portée de main des concitoyens.

Frédéric BIERRY (Président de la Collectivité Européenne d'Alsace) - Oui, parce que c'est notre richesse, on élit les conseillers d'Alsace sur un périmètre de canton, donc ça fait de ces élus des élus à portée d'engueulades mais aussi de soutien, mais d'échanges en proximité. Je crois que si on veut redorer le blason de la démocratie, il faut s'appuyer sur des élus de proximité, des élus de terrain, parce qu'ils connaissent la vie des gens, parce qu'ils peuvent échanger avec les gens dans le quotidien de leur action et que du coup, ils peuvent mieux comprendre les enjeux, les besoins exprimés par les habitants.

Une campagne qui débute avec encore quelques incertitudes quant au maintien ou non des dates des élections départementales en raison de la crise sanitaire. Mais selon Charles SITZENSTUHL, "l'équipe est constituée et prête depuis plusieurs semaines déjà, pourquoi attendre ?"

Propos recueillis par Franck JEHL / AZUR FM - © Crédit photo : Solène MARTIN / AZUR FM