Jean Rottner, tête de liste ''Plus forts ensemble'', part à la conquête du Centre Alsace


14 mai 2021

Jean Rottner, actuel Président de la région Grand Est et candidat à sa réélection, les 20 et 27 juin prochain, était de passage à Sélestat, le 14 mai dernier, pour présenter sa liste ''Plus forts ensemble'' et son projet. 54 ans, médecin de profession, il dit être "l'homme de la situation pour faire face à la crise actuelle"

Je vais faire du Grand Est, le quartier général du retour à la vie normale et de la relance. Je suis à Sélestat. Ce matin j'étais aux Cuisines Schmidt parce que la vision que je partage de l'entreprise et de l'industrie, une responsabilité sociale et environnementale extrêmement fort. Ça fait partie de la reprise ! D'avoir ce développement durable chevillée au corps, y compris dans l'industrie. J'étais au centre de vaccination, tout à l'heure avec Marcel Bauer. La vaccination, c'est la condition pour reprendre une activité normale et à présent à travers une visite chez les commerçants du centre de Sélestat, cette reprise pour la semaine prochaine, en terme de terrasses, en terme de reprise de l'activité économique et de la restauration, de l'hôtellerie. C'est important de venir écouter, voir quelles sont les difficultés, de comprendre quelles sont les séquences encore que nous devons écrire à côté du monde économique. Ma stratégie, elle est simple ! Il faut tendre la main, il faut sécuriser, il faut reprendre confiance. Cette reprise de confiance se trouve dans la sécurité que l'on donne aux gens, la sécurité au travail, la sécurité dans la ville, à la sécurité alimentaire. Je sors d'un restaurant végétarien qui a une démarche tout à fait intéressante, logique, qui est victime de son succès. Il faut donner à la valeur travail tout son sens, parce que aujourd'hui les jeunes, les gens, s'interrogent. Est-ce que la crise économique est devant nous ? Et il faut placer l'humain au centre de tout. Aujourd'hui il y a des souffrances psychiques, des souffrances physiques, des doutes dans la population et il faut que l'on donne des signes de confiance. Je fais de la politique, pour faire des choses, pas contre les autres mais pour construire, pour bâtir.

"Je ne suis aux ordres de personne" avait t-il déclaré.

Je fais le job que je fais par plaisir, par ambition pour mon territoire, parce que ici en Alsace, je suis fier de ce que représente l'Alsace pour les alsaciens et en tant que alsacien aussi, dans le reste de la région, je suis fier de découvrir, des choses qui m'étaient inconnues jusqu'à présent et surtout de fédérer tous ces énergies en une énergie positive pour l'est de la France. Souvent dans ce pays, depuis Paris, on regarde les plages de l'Atlantique, les cigales du sud ou alors du sud-ouest, dans l'industrie et l'Est est un peu délaissé. Moi, je veux en faire une terre d'attractivité, une terre de bien-être, une terre de bien vivre, une terre d'innovation, une terre d'ambition et dans ce cadre-là, je m'étonne de temps en temps de mes adversaires qui veulent séparer, reconstruire, qui parlent de périmètre. Il ne faut pas se tromper d'élection ! On renouvelle un exécutif régional, c'est-à-dire ceux à qui on donne mandat pour gérer la vie quotidienne. Moi, la vie quotidienne des alsaciens, des lorrains, des champardennais, elle m'intéresse. C'est la vie des gens de l'Est. Cet Est de la France, il doit devenir rayonnant.

Jean Rottner, a fait le choix d'une liste fortement renouvelée. Un choix assumé !

Je l'assume en tant que tête de liste alsacienne. Je pense que l'Alsace doit être réunie et surtout rassurée. Il faut que l'Alsace soit rassemblée. Le temps des critiques, le temps de la séparation ou du séparatisme est révolu. Il faut savoir travailler ensemble, même avec des gens qui ont pris des positions extrêmement tranchées par rapport à moi. Nous avons su nous parler, nous rassembler, nous écouter. C'est ce qui était attendu de nos concitoyens. Une liste renouveler, parce qu'il faut préparer l'avenir. Si sur ma liste se trouve une jeune Adjointe de Sélestat, en position éligible, c'est parce qu'elle représente l'avenir.

Le centre Alsace bien représenté sur la liste "Plus forts ensemble", avec l'actuel Conseiller Régional, Maire de Marckolsheim et Président de la Communauté de Communes, Frédéric Pfliegersdoerffer, le Maire de Scherwiller, Président de la Communauté de Communes de Sélestat, Olivier Sohler, et l'adjointe au Maire de Sélestat, Nadège Hornbeck. Tous les trois en position éligible, si la liste de Jean Rottner l'emporte.

J'ai toujours considéré que le Centre Alsace avait été un peu oubliée en Alsace, parce qu'elle se situe à la frontière entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, parce que peut-être manquant de projets structurants, parce que peut-être bien à l'est de l'autoroute. Moi, j'ai un projet ! Vous le verrez en temps et en heure, pour le Centre Alsace, qui soit structurant, qui réunisse le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, qui soit structurant d'un point de vue économique, touristique, d'un point de vue biodiversité, d'un point de vue écologique. Nous le présenterons mais je pense que le Centre Alsace est une vraie terre d'avenir. Quand je vois la transformation de Sélestat, Sélestat en est le synonyme.

Aujourd'hui, Frédéric Bierry, Président de la Collectivité Européenne d'Alsace, n'a pas encore exprimer ses préférences. Qu'en pense Jean Rottner ? 

Non, on a eu des différences. En politique, on peut penser parfois de manière différente. Aujourd'hui avec Frédéric Bierry, avec les conseillers d'Alsace, avec les nouveaux élus régionaux, je pense que on est dans un état d'esprit, et je vous le disait toute à l'heure, je pense qu'il faut que l'Alsace soit assemblée et réunie. Chacun dans les responsabilités, en respectant les uns aux autres, et en s'inventant un avenir de collaboration entre la commune, l'intercommunalité, le département et la région, qui soit différent. J'échange avec Frédéric Bierry. Nous nous sommes vus et nous nous voyons de manière régulière. Nos services collaborent. Je suis dans une vision de construction et de promotion de l'Alsace. Je serai toujours un défenseur de ma terre natale. C'est mon ADN et Frédéric Bierry peut compter sur moi et je pense pouvoir aussi compter sur lui.

Pour suivre l'actualité de la liste "Plus forts ensemble", vous trouverez toutes les infos sur le site avecjeanrottner2021.fr

Propos recueillis par Franck JEHL - © AZUR FM