Les ventes de crémant d’Alsace ont explosé en 2021


13 janvier 2022

Vers un record de commercialisation ? C’est ce à quoi s’attendent les producteurs de crémant d’Alsace, pour l’année 2021.

« A la fin novembre, nous avions déjà dépassé le cap des 30 millions de bouteilles commercialisées, sur les 11 premiers mois de l’année », explique Olivier Sohler, directeur du syndicat des producteurs du crémant d’Alsace.

Un chiffre qui s’approche de 35 millions, soit le nombre de bouteilles vendues en 2019, une année qui battait déjà les records.

« Cela est dû à la reprise, à la situation économique malgré la pandémie et à l’envie de l’ensemble de la population de retrouver des moments conviviaux. En 2020, la grande majorité des mariages a été annulée et reportée. En 2021, quasiment le double de mariages d’une année normale a été enregistré. Mais cela est également le cas des communions ou d’autres fêtes de famille, où le crémant est en bonne place au niveau des apéritifs », précise Olivier Sohler.

Le crémant d’Alsace dépasse les frontières de la région. Dans les dernières années, ce sont près de 20% des productions qui partaient dans le marché de l’export, vers des pays tels que la Belgique, l’Allemagne et les Etats-Unis. Ces derniers commencent également à se diriger vers d'autres horizons, chez de nouveaux consommateurs, comme en Colombie, en Corée du Sud, en Chine, au Japon, mais également les pays baltes ou encore l’Ukraine.

Ce phénomène d'explosion des ventes s’établit d’autant plus dans un contexte particulier, où les volumes de crémant ont été restreints de 15% en 2020, à cause de la pandémie. Le millésime 2021 a également été touché, en devenant même le plus faible de ces 17 dernières années.

Les derniers chiffres consolidés de l’année 2021 sont encore en attente, afin de confirmer ce record probable de ventes.

Propos recueillis par Solène Martin (AZUR FM) / © Crédit photo : Pexels