INFOS LOCALES DU 10 JUIN 2021 Azur FM, 1ère radio associative d'Alsace et de France

157 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- Les travaux d’Hercule. Visite de campagne hier pour la liste d’union de la gauche menée par Chedlia Ben Salah-Breigeat et Bertrand Gaudin dans le canton de Sélestat. Ils sont allés rencontrer Philippe Charpentier, secrétaire CGT pour EDF, à l’usine hydroélectrique de Marckolsheim, pour parler du projet Hercule. Les deux candidats, ainsi que les autres membres de la liste sont contre ce projet Hercule pour différentes raisons selon Bertrand Gaudin. Pour la CGT, la solution serait de retourner à un EPIC, un établissement public industriel et commercial, son ancien statut avant qu’EDF ne devienne une société anonyme. L’électricien n’aurait alors qu’un seul objectif, remplir les missions que lui confie l’état. Ce qui permettrait alors à la France de conserver une souveraineté énergétique.

- Accident hier après-midi sur l’A35 à hauteur de Sélestat. Dans l’accrochage, un poids-lourd et une voiture étaient impliqués. L’incident a eu lieu aux alentours de 14 heures dans le sens nord-sud, entre l’échangeur numéro 15 de Dambach-la-Ville et le numéro 16 de Maison Rouge. La voiture a terminé sa course sur le côté et ses deux occupants, le père et sa fille, ont été transportés à l’hopital de Sélestat pour des contrôles. Dans ce secteur déjà en travaux, une voie a dû être fermée suite à l’accident ce qui a occasionné un gros bouchon.

- Manifestation de soutien hier après-midi devant la cour d’Appel de Colmar. Alors que deux militants écologistes, qui étaient jugés pour avoir décroché le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie de Lingolsheim en juillet dernier, près de quarante sympathisants se sont rassemblés devant le batiment judiciaire pour les soutenir. En première instance, ils avaient été relaxés en octobre dernier mais le parquet avait ensuite fait appel de cette décision. Cette action de décrochage du portrait du chef de l’état a également été faire dans d’autres mairies françaises afin de dénoncer l’inaction de la France en matière environnementale. Le président leur a donc demandé pourquoi les deux personnes jugées n’avaient toujours pas rendu ce portrait. L’une des deux lui a alors répondu que pour ce faire, ils attendaient des garanties et des mesures concrètes, à la hauteur des enjeux climatiques. La cour d’appel a requis 300 euros d’amende pour vol en réunion. Elle rendra son arrêt le 30 juin.

- Le retour des spectateurs à la Meinau. Les footballeuses tricolores, qui n’avaient plus joué devant du public depuis mars 2020, affrontent l’Allemagne ce soir à Strasbourg. 5 000 personnes pourront être présentes en tribune, mais elles devront s’affranchir des règles du passe sanitaire. Coup d’envoi à 20h55.