INFOS LOCALES DU 8 OCTOBRE 2021 Azur FM, 1ère radio associative d'Alsace et de France

127 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- Fin du masque en classe pour les écoliers Bas-Rhinois. Hier matin, le gouvernement a publié un décret annonçant les nouveaux territoires où la situation sanitaire s'était arrangée. Le département du nord de l'Alsace faisant partie de la liste, à compter de lundi, grâce à un taux d'incidence inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants dans le département depuis plus de cinq jours, les enfants en école primaire pourront être en classe sans leur masque. Alors que le taux d'incidence du bas-rhin était hier de 34, côté haut-rhin, il est à 42 mais n'est passé sous la barre des 50 que depuis trois jours. Il faudra donc attendre encore un peu pour y tomber également le masque.

Un projet de territoire pour la comcom de Sélestat. Olivier Sohler, président de la collectivité depuis l'été 2020, avait en tête de fixer de nouveaux objectifs pour le territoire. Pour ce faire, il a réuni de nombreux élus. Ce projet de territoire, comporte près de 90 actions, dont certaines ont déjà été réalisées. Elles sont regroupées dans quatre thématiques, la transition écologique et énergétique, l'épanouissement de la personne, l'attractivité et l'aménagement du territoire ainsi que les mutations de l'administration et ses relations aux citoyens.

Appel à témoin. Suite à une disparition inquiétante qui a eu lieu le 30 septembre dans le secteur de Turckheim, la gendarmerie Haut-Rhinoise va à la pêche aux informations. Cédric Laurent, originaire d'Ostheim, âgé de 50 ans, quitte Turckheim peu après 19 heures pour se rendre à Colmar à bord d'un citroën berlingo floqué au nom de Daniel Moquet Terrasse. Le véhicule a été retrouvé au col du Brand à Turckeim, mais pas de trace de la personne, malgré des recherches entreprises par les gendarmes. Le jour de sa disparition, cet homme d'1m77, à la corpulence normale, cheveux courts et yeux marrons, portait un jean bleu, un polo noir floqué Daniel Moquet et des baskets nike grises clair. Sa photo a été publiée sur le facebook de la gendarmerie haut-rhinoise. Si vous avez des informations pouvant les aider, vous pouvez les contacter au 03 89 21 50 57.

Le festival du film de Colmar revient. De dimanche jusqu'au 16 octobre, plusieurs rendez-vous seront proposés pour les amoureux des salles noires, mais pas que. Un programme concocté par Régis Schaeffer de la ville de colmar, réalisé pour plaire au plus grand nombre, on l'écoute. Les films diffusés, qui seront suivis par une rencontre et une discussion avec les acteurs et réalisateurs, sont gratuits, il suffit de se rendre au CGR la veille ou le jour même pour y retirer son billet. Quant à tous les autres films diffusés durant le festival, même s'ils ne font pas partir de la programmation, ne couteront que 5 euros. Plus d'infos à retrouver sur le www.festival-film.colmar.fr

On reste à Colmar, pour filer au Grillen. La salle de spectacle ainsi que la Ville de Colmar, y programment, pour la première fois, de la danse contemporaine. Il s'agit de la poétique de l'instable, spectacle créé par la compagnie Arcosm et Thomas Guerry. Pour eux, La stabilité n'est pas source de mouvement pour un danseur, ni pour un musicien, c'est le déséquilibre qui induit le mouvement, une poussée ou un accident. Objectif ce dimanche rendre l'instabilité désirable. Le spectacle est accessible à tous, dès 5 ans, ouverture des portes à 16h30 et concert à 17h. Infos et réservations au 03 89 21 61 80.